ANDREW WRIGHT 

TABLEAUX PHOTOGRAPHIQUES NON-TITRÉS 

 

 

MONTRÉAL 

20 mars - 26 avril 2015 

 

 

VERNISSAGE: 

Vendredi 20 mars 2015 

17h30 à 22 heures 

 

 

NOUVELLES OEUVRES DE 

 

 

SARA ANGELUCCI 

JESSICA AUER 

SCOTT EVERINGHAM 

JAY ISAAC 

THOMAS KNEUBÜHLER 

JENNIFER LEFORT 

NATASHA MAZURKA 

ANDREW MORROW 

AMY SCHISSEL 

CINDY STELMACKOWICH 

MICHAEL VICKERS 

 

 

PATRICK MIKHAIL est heureux d'annoncer le lancement de sa nouvelle galerie à Montréal vendredi le 20 mars 2015. La galerie lance sa programmation 2015 - 2016 avec deux expositions d’oeuvres des artistes de la galerie à son nouvel  emplacement au 4445 rue Saint-Antoine Ouest dans le quartier de Westmount.

 

 

Dans l'espace principal de la galerie, nous présentons un nouveau projet de Andrew Wright, Tableaux photographiques non-titrés. À travers la photographie et la sculpture, le projet explore les points de recoupement et d'échange entre plusieurs idiomes et les pratiques picturales. Il fonctionne simultanément avec son exposition qui est présentement à l'affiche à la Galerie d'art d'Ottawa intitulée Pretty Lofty and Heavy All At Once, et suit un saillant de sa carrière en Février 2015 dans lequel ses œuvres ont été installés à laMaison du Canada à Londres qui a été récemment rénovée et inaugurée lors d'une cérémonie en présence de Sa Majesté la reine Elizabeth II. 

 

 

Dans les autres espaces d'exposition de la galerie, nous présentons une sélection de nouvelles œuvres de Sara Angelucci, Jessica Auer, Scott Everingham, Jay Isaac, Thomas Kneubühler, Jennifer Lefort, Natasha Mazurka, Andrew Morrow, Amy Schissel, Cindy Stelmackowich, et Michael Vickers. Les œuvres ont été sélectionnées pour indiquer de nouvelles orientations dans la pratique professionnelle de chaque artiste, et pour signaler les nouvelles tendances dans la programmation à venir de la galerie.

 

Dans Tableaux photographiques non-titrés, Andrew Wright explore les points de recoupement et d'échange entre plusieurs idiomes et les pratiques picturales. Imprimé en utilisant les dernières technologies d'impression, ces images monumentales suggèrent la grandeur de la peinture classique, et soulèvent la question de la relation de la photographie avec une tradition de production et présentation de photos à grande échelle. D'autre part, comme une série de 

"straight-from-the-camera" instantanés, cette série a été faite en utilisant une technique photographique unique. L’instantané est devenu un aspect important de la façon dont nous voyons et imaginons le monde d'aujourd'hui, et Andrew 

Wright contraste ceci avec l'image très apprécié de musée. Les photographies numériques présentent des qualités qui semblent imiter les effets de lentilles âgées et procédés photographiques: incohérences, effets optiques inattendus et, 

l'utilisation d'un pré-set, le traitement en noir et blanc contribuent à évoquer les préoccupations pictorales désuètes, ou même démodées. Le paysage négligé et rural capturé dans ces photographies peine à émerger comme le sujet de ces 

photos. Au lieu de cela, Tableaux photographiques non-titrés explore une approche de la photographie dans lequel les idées du romantique, pittoresque, et le monumentale filtre et conditionne notre expérience de la matière visible. 

 

 

En fin de compte, ces photographies se présentent comme chevauchants et parfois déroutant, une variété de techniques et langages visuels. Tableaux photographiques non-titrés est, en partie, une série de scènes de paysage. En même temps, cette série est une autre étape dans l’enquête en cours d’Andrew Wright dans les conditions matérielles et visuelles qui constituent la photographie en tant que telle.

 

 

La pratique artistique de Andrew Wright est multiforme et se caractérise par l'ampleur autant que ce est par la profondeur. Au centre de ses enquêtes sont des technologies à base de lentilles et des techniques photographiques. Dans 

“Illuminated Landscapes”, les images de Andrew Wright de pins, de rochers et de roches utilise la lumière artificielle pour reconstruire un sens de la mise en scène, le protégé, l'artificiel et l'isolement. Les objets et les paramètres de 

l'artiste, à la fois vivant et inanimés, sont présentés comme des pré-formés, illuminés et plastique. Par la simple addition de la lumière artificielle dans dits lieux naturels et même à distance, ses images encourage un réexamen de 

l'espace existant qui est à la fois déconcertant et belle. Ils posent la nature comme une série de panoramas construits uniquement pour les yeux, conçus pour être consommée et connaissable dans le vif éclat de l'éclairage hautement contrôlé.

 

 

Le travail de AndrewWright est apparu dans des expositions à travers le Canada, l'Espagne, l'Allemagne, les États-Unis, et le Royaume-Uni. Des essais, des critiques et discours illustrés ont été publiés dans des publications telles que Canadian Art, Border Crossings, Prefix Photo, le National Post et le Globe and Mail. Ses œuvres figurent dans des collections privées et celles d’entreprises, ainsi que dans les collections des Affaires étrangères du Canada, Conseil des Arts du Canada, Kitchener-Waterloo Art Gallery, Ernst & Young, la Banque Royale du Canada, et le Museums London. Il a été nominé pour le Prix Sobey Art cinq fois et a été demi-finaliste en 2007. En 2011, Wright a été le récipiendaire du Prix Photographie BMW pour la plus remarquable exposition de la Banque Scotia Contact Photography Festival à Toronto. Il a une maîtrise en beaux-arts, avec une concentration en sculpture, photographie et installation, de l'Université de Windsor, un baccalauréat d’honneur en art visual et l’histoire de l'art, de l'Université de Toronto; et un diplôme en “Art Studio” du Collège Sheridan.

 

 

Pour plus d'informations: 

 

 

PATRICK MIKHAIL 

 

MONTRÉAL 

4445, rue Saint-Antoine Ouest 

Canada H4C 2Z6 

T .: 514.439.2790 

Email: montreal@patrickmikhailgallery.com 

Web: www.patrickmikhail.com 

 

 

OTTAWA 

2401 rue Bank 

Ottawa Canada 

K1V 8R9 

Tél. 613.746.0690 

Email: gallery@patrickmikhailgallery.com

Web: www.patrickmikhailgallery.com

 

 

ANDREW WRIGHT 

UNTITLED PHOTOGRAPHIC PICTURES 

 

 

MONTREAL 

MARCH 20 TO APRIL 26, 2015 

 

 

ARTIST RECEPTION: 

FRIDAY, MARCH 20, 2015 

5:30 P.M. TO 10 P.M. 

 

 

NEW WORKS BY 

SARA ANGELUCCI 

JESSICA AUER 

SCOTT EVERINGHAM 

JAY ISAAC 

THOMAS KNEUBÜHLER 

JENNIFER LEFORT 

NATASHA MAZURKA 

ANDREW MORROW 

AMY SCHISSEL 

CINDY STELMACKOWICH 

MICHAEL VICKERS 

 

 

PATRICK MIKHAIL is pleased to announce the launch of its new Montreal gallery on Friday, March 20, 2015.  The gallery launches its 2015-2016 programming with two exhibitions of work by its gallery artists at its new location at 4445 Rue Saint-Antoine Ouest in the city’s Westmount district.

 

 

In the gallery’s main space, we present ANDREW WRIGHT’s new body of work, UNTITLED PHOTOGRAPHIC PICTURES.  Through photography and sculpture, the project explores points of intersection and exchange between several pictorial idioms and practices. It runs concurrent to his exhibition presently on view at the Ottawa Art Gallery entitled “Pretty Lofty and Heavy All At Once,” and follows a career highlight in February 2015 in which his works were installed at the newly refurbished Canada House in London and launched at a ceremony in the presence of Her Majesty, Queen Elizabeth II. 

 

 

In the gallery’s supporting exhibition spaces, we present a selection of new works by Sara Angelucci, Jessica Auer, Scott Everingham, Jay Isaac, Thomas Kneubühler, Jennifer Lefort, Natasha Mazurka, Andrew Morrow, Amy Schissel, Cindy Stelmackowich, and Michael Vickers.  The works have been selected to indicate new directions in each artist’s professional practice, and to signal new tendencies in the gallery’s upcoming programming.

 

 

In Untitled Photographic Pictures, Andrew Wright explores points of intersection and exchange between several pictorial idioms and practices. Printed using some of the latest print-making technologies, these monumental pictures suggest the grandeur of classical painting, and raise the question of photography’s relationship with a tradition of producing and exhibiting large-scale gallery pictures. On the other hand, as a series of “straight-from-the-camera” snapshots, this series was made using a uniquely photographic technique. The snapshot has become an important dimension of how we see and imagine the world today, and Wright contrasts this with the highly valued museum picture. The digital photographs themselves exhibit qualities that seem to emulate the effects of older lenses and photographic processes: inconsistencies, odd and unexpected optical effects, and the use of a pre-set, black-and-white treatment all contribute to evoking out-of-date, or even outmoded, pictorial concerns. The neglected and rural landscape captured in these photographs struggles to emerge as the subject of these pictures. Instead, Untitled Photographic Pictures explores an approach to photography in which ideas of the Romantic, the picturesque, and the monumental filter and condition our experience of the visible subject matter. 

 

 

Ultimately, these photographs present themselves as straddling, and sometimes confusing, a variety of techniques and visual languages. Untitled Photographic Pictures is, in part, a series of landscape scenes. At the same, time this series is a further step in Andrew Wright’s ongoing investigation into the material and visual conditions that constitute photography as such. 

 

 

Andrew Wright's artistic practice is multifarious and is characterized by breadth as much as it is by depth. Central to his inquiries are lens-based technologies and photographic techniques. In Illuminated Landscapes, Wright's images of pines, boulders and rock use artificial light to reconstruct a sense of the staged, the protected, the artificial and the segregated. The artist's objects and settings, both living and inanimate, are presented as pre-formed, illuminated and plastic.

 

 

By the simple addition of artificial light into so-called natural and even remote locales, his images encourage a reconsideration of existing space that is both disconcerting and beautiful. They posit nature as a series of vistas constructed solely for the eyes, designed to be consumed and knowable within the bright glow of highly controlled illumination. 

 

 

Wright's work has appeared in exhibitions across Canada, Spain, Germany, the U.S., and the U.K. Essays, reviews, and illustrated discourses have appeared in publications such as Canadian Art, Border Crossings, PREFIX PHOTO, The National Post, and the Globe and Mail. His works are in private and corporate collections, as well as in the collections of Foreign Affairs Canada, Canada Council Art Bank, Kitchener-Waterloo Art Gallery, Ernst & Young, Royal Bank of Canada, and Museums London. He has been nominated for the Sobey Art Award five times and was a semi-finalist in 2007. In 2011, Wright was the recipient of the BMW Photography Prize for Most Outstanding Exhibition at Scotiabank Contact Photography Festival in Toronto.  He has a Master's of Fine Arts, Concentration in Sculpture, Photography and Installation, from the University of Windsor; an Honours Bachelor of Art, Visual Art and Art History, from the University of Toronto; and a Diploma in Studio Art from Sheridan College.

 

 

 

For more information:

 

PATRICK MIKHAIL

 

MONTREAL

4445 Rue Saint-Antoine Ouest

Canada  H4C 2Z6

T.:  514.439.2790

Email: montreal@patrickmikhailgallery.com

Web: www.patrickmikhail.com

 

OTTAWA

2401 Bank Street

Ottawa Canada

K1V 8R9

Tel. 613.746.0690

Email: gallery@patrickmikhailgallery.com

Web: www.patrickmikhailgallery.com